Selon l’Ayurvéda la constitution de base de l’enfant est déjà fixée lors de la naissance. Il est donc idéal que les parents se préparent à cette étape de la vie. Votre meilleur état de santé augmente les chances d’une grossesse sans problème et d’accoucher d’un enfant sain.

 

Le mode de vie, l’alimentation, les dosha, les moments de la journée et de l’année, l’ama (toxines) pouvant se trouver dans le corps des parents et avant tout votre état psychique ont une grande influence sur le développement du bébé. En particulier les trois premiers mois de la grossesse sont décisifs pour la formation de la personalité, de l'intelligence et de la résistance immunitaire de l'enfant.

 

  •  

Optimal est un temps de préparation déjà quelques mois avant la conception, par exemple avec une cure panchakarma et des préparations aux plantes constituantes, pour libérer les canaux du corps de toxines et renforcer les tissus, avant tout le shukra dhatu.

 

Chaque jour la grossesse devrait être dirigée vers le bien-être du foetus et de la future mère. Il est important que la femme se prépare dans le calme à la nouvelle situation et devienne consciente de la nouvelle responsabilité.

 

La femme enceinte a besoin de beaucoup d’affection et d’harmonie dans son environnement, du soutien de son partenaire, des membres de la famille et des amis. Les hormones changent ce qui peut produire des variations de l’humeur et de l’inconfort. Dans les premiers mois beaucoup de futures mères souffrent de nausées dues à leur état.

 

Selon l'Ayurvéda, la tisane au gingembre, le tisane au cumin et la mastication de graines de fenouil et de cardamome ont un effet calmant sur l'estomac. Souvent, de l'eau tiède avec du citron et un peu de miel aide.

 

Le stress et les tensions au travail et dans la famille, les efforts physiques de toute sorte, les voyages fréquents et les sports pénibles doivent être évités autant que possible pendant la grossesse. Respectez vos limites naturelles et accordez-vous suffisamment de temps pour vous rétablir.

 

L'alimentation durant la grossesse

Une attention particulière doit être apportée à la nourriture, qui devrait être le plus possible fraîche et nourrissante. Mangez ce que vous aimez, mais l’équilibre de vata et pitta devrait venir au premier plan dans le choix des aliments.


Prenez des repas à heures régulières et évitez le grignotage de friandises entre-deux.

 

Préparez en premier lieu des mets chauds, juteux, nourrissants, comme du mung dal, du riz basmati et autres épices, des légumes fraîchement cuits, par exemple du fenouil, de la courge, des courgettes, asperges, patates douces, panais, épinards, carottes et betteraves rouges. En outre du ghee, du miel, des amandes, des raisins, du lait chaud aux épices ou des desserts comme le riz au lait.

 

Évitez les aliments qui augmentent le Vata. Il s'agit notamment des plats froids et secs, des crudités, des choux, ainsi que des saveurs amères et acidulées.

 

Les aliments frits posent aussi problème et peuvent surcharger la digestion. Epicez selon les goûts et les saisons - acide, salé, sucré avec mesure, pas trop piquant. Donnez la préférence au gingembre frais, au cumin, coriandre, anis, fenouil, cardamome et poivre noir.
Entre-deux est indiqué des fruits frais, des jus fraîchement pressés aux fruits et légumes, le babeurre avec des feuilles de curry et du curcuma, de l’eau de noix de coco, des noix et dattes. A éviter sont les papayes et les ananas, car ils ont un effet échauffant.

 

Evitez le café et l’alcool. Buvez de préférence du lait chaud, qui soutient l’organisme maternel, l’équilibre, lui fournit du précieux kapha. Le dosha kapha est responsable de la structure et de remplir la forme ; il donne au foetus la force ordonnante pour la formation saine des organes et du corps. Ajoutez au lait quelques épices comme du gingembre, du curcuma ou de la cardamome, pour les rendre digestes. Diluez le lait avec de l’eau dans le cas où vous êtes plutôt du type kapha. Si le lait ne vous convient pas, essayez du lassi (une boisson au yoghurt), très digeste.

 

Soyez attentif à votre palier de satiété afin d’éviter une prise excessive de poids. Il est néanmoins normal de prendre entre 11 et 16 kg durant la grossesse.

 

En cas d’accumulation d’eau dans les tissus, on recommande de l’eau d’orge. On cuit l’orge avec beaucoup d’eau jusqu’à ce qu’il devienne tendre, on le filtre et on boit cette eau chaude tout au long de la journée.

 

Conseils généraux

Prenez vos besoins au sérieux, car selon l’Ayurvéda la mère et l’enfant forment un organisme ; le foetus exprime ses désirs de multiples manières. Des envies de certains aliments peuvent rendre attentifs à un manque de certains nutriments, il faut en tenir compte. Un apport supplémentaire en magnésium, fer et acide folique devrait être discuté avec le médecin. Le Rasayana de fer ayurvédique est particulièrement recommandé en raison de sa très bonne tolérabilité.  Le médecin ayurvédique connait aussi les phytothérapies pour chaque mois du développement du foetus et peut les recommander selon les besoins.

 

De légers exercices de yoga et des huiles de massage chaudes pour le ventre qui grossit, les cuisses et les fesses, soutiennent les tissus conjonctifs et maintiennent la musculature souple. Des massages de tout le corps durant la grossesse ne sont pas recommandés.

 

Asseyez-vous souvent durant la journée dans la posture du diamant (yoga), cela augmente d’une manière douce la circulation sanguine dans la zone du bassin. Vous apprendrez d'autres exercices de yoga pour votre bien-être pendant la grossesse dans des cours spéciaux.

 

Allez-vous promener quotidiennement à l’air frais ou si possible allez nager.

 

Durant la phase de repos vous pouvez écouter de la musique Gandharva Veda ou des mélodies classiques.

 

Si vous pratiquez une technique mentale comme la technique de Méditation Transcendantale, cela vous aidera à vous détendre.

Portez des habits confortables, qui respirent, dans des couleurs joyeuses.

 

La naissance devrait avoir lieu dans une atmosphère agréable afin que la mère puisse se décontracter et se consacrer totalement à l’accouchement.

 

La tisane vata, une huile essentielle au parfum subtil, de la douce musique Gandharva favoriseront le processus.

 

La femme qui accouche devrait être aussi confortable que possible et traitée avec amour. Cela vaut notamment aussi pour les jours et les semaines qui suivent la naissance. Les termes « post-partum » et « femme en couches » indiquent jusqu'à ce jour que la jeune mère et son nouveau-né doivent avoir quelques jours de repos et faire connaissance avec la petite famille sans être dérangés.

 

Produits recommandés

Pour la grossesse nous proposons en général les produits suivants