La transition de l’hiver au printemps (la saison vata chevauche un peu la saison kapha) est le moment idéal pour une purification intérieure. Celle-ci aide le corps à se libérer des toxines accumulées. Des spécialistes de l’alimentation disent certes qu’un corps sain est en mesure d’éliminer toutes les toxines mais selon la vie que l’on mène et la pollution ambiante les fonctions physiologiques de purification sont mises à rude épreuve.

 

Un déséquilibre des dosha peut apparaître en hiver en raison des repas lourds et du manque de mouvements. C’est pourquoi une certaine retenue pendant quelques jours dans son alimentation ne peut pas faire de mal et procure un sentiment corporel de légèreté. Le mucus en excès, qui peut provoquer des refroidissements, toux et rhumes, est débarrassé d’une manière efficace.

 

Nous donnons ci-après quelques conseils d’experts ayurvédiques pour suivre correctement votre cure de purification à la maison.

 

Evitez les aliments produisant de l’ama (le produit d’une digestion incomplète). Ces «déchets» encombrent non seulement les canaux d’excrétion mais aussi ceux qui transportent les nutriments aux cellules. L’Ayurvéda classe tous les aliments conditionnés, congelés ou en conserve, sous les producteurs d’ama, car ils sont très difficiles à digérer. Parmi ceux-ci font aussi partie les aliments génétiques, traités chimiquement ou contenant des pesticides et engrais chimiques. Ils surchargent inutilement le corps de poisons.

 

Conseils pour éliminer l’ama en douceur

Durant les phases de transition entre l’hiver et le printemps ou entre l’été et l’automne on peut faire une cure de purification pour donner au système digestif une peu de repos et pour éliminer les toxines. L’important est de consommer si possible des aliments frais. La cure est indiquée pour toutes les personnes saines et peut durer de 3 à 7 jours.

 

Le matin au lever:

  • Se laver les dents et se racler la langue
  • Boire un verre d’eau chaude avec 2-3 ct de jus de citron et 1-2 ct de miel (mettre le citron et le miel quand l’eau est à température buvable)
  • Se masser à l’huile puis prendre un bain chaud ou une douche
  • Gymnastique ou yoga
  • Cuire 1 1/2 litre d’eau pendant 10 min. à petit feu, ajouter éventuellement quelques rondelles de gingembre frais, remplir le thermos et boire par petites gorgées durant la journée, si possible „bouillant“. (Ne plus boire de l’eau au gingembre après 15 h.)

 

Le matin:

  • Des fruits à l’étuvée, par ex. des pommes, poires, papayes, figues raisins secs; des galettes suédoises et de la tisane Kaphaou du Raja’s Cup sans lait.
  • Si le katchari est prévu pour midi: laver et mettre à tremper le mung dal et le riz (voir la recette).
  • Cuire l’eau de riz.
  • Si la faim tenaille: boire un peu de jus de fruit ou de l’eau de riz.

 

A midi:

  • Des légumes à l’étuvée, par ex. des courgettes, carottes, bettes, épinards, chicorée, fenouils, asperges, artichauts. Les brocolis, choux de Bruxelles, haricots avec du ghee et des épices, par ex. ajowan, coriandre, cumin, curcuma, fenouil, gingembre, poivre, fenugrec, chili en petite quantité, estragon, aneth et le délicieux mélange d’épices piquantes KaphaChurna .
  • Céréales: quinoa, riz, orge
  • Légumineuses: mung dal, lentilles rouges
  • Desserts: compote de fruits, selon la saison
  • Ou seulement du kitchari (voir recette)
  • Les tisanes Agni Plus ou Meda

Si le kitchari est prévu le soir au menu: laver le mung dal et le riz et laisser tremper.

Quand on a faim: des jus de fruits ou de l’eau de riz, des galettes suédoises, des galettes de riz.

 

Le soir:

  • Une soupe avec les légumes cités plus haut, avec des galettes suédoises et du ghee, éventuellement avec le mélange d’épices Methia.
  • Ou du kitchari (voir la recette)
  • En plus on peut boire de la tisane Vata, Tulsi ou Après-Dîner.

Pendant les jours de cure on ne devrait pas consommer de produits laitiers, du fromage, de la viande, du poisson, du pain à la levure, des pâtes, des sucreries, du café ou de l’alcool.

 

Eau de riz:
L’eau de riz est nourrissante et apaisante. Une tasse entre-deux quand la faim tenaille apèsera l’humeur. Nettoyer 4 à 5 cs de riz basmati et cuire à petit feu dans env. 1,5 L d’eau jusqu’à ce que l’amidon soit sortie du riz et que l’eau soit devenue blanche. Le riz doit s'être totalement décomposé en bouillie. Filtrer l’eau dans un thermos, le riz peut être jeté.

 

Boisson métabolisante
pour 1 personne

Cuire tous les ingrédients pendant 5 minutes, filtrer et laisser refroidir, puis ajouter 1 ct de miel.