Piper nigrum L. (latin)
Poivre noir (français)
Marica (Maricha) (sanskrit)

 

L'histoire de ces grains d'épices noirs est longue et bouleversante. Elle parle des applications culinaires et médicales, de la découverte de nouvelles routes commerciales, des bouleversements politiques et de l'immense richesse des commerçants. Aujourd'hui, le poivre a perdu son ancienne aura dorée, mais est toujours populaire. On le trouve dans toutes les buffets de cuisine, aussi peu équipées soient-elles.

 

Le nom Sanskrit marica (maricha) pour poivre est aussi l'un des noms pour le Soleil, dans son aspect le guérisseur. On pourrait difficilement décrire les qualités ardentes et chauffantes de cette épice avec plus de justesse. Selon les écrits ayurvédiques le Piper nigrum est l'une des épices les plus importantes pour stimuler l’appétit et le feu digestif Agni et ainsi réduire les déchets métaboliques (ama). C'est pourquoi le poivre est présent dans la plupart des recettes ayurvédiques. Dans la cuisine européenne aussi, il accompagne souvent des aliments difficiles à digérer et s'accorde bien avec une grande variété de recettes.

 

Le Piper nigrum est une plante grimpante vivace pouvant atteindre 5 mètres de haut, avec de grandes feuilles de forme ovoïde et de petites fleurs blanches desquels les fruits ronds se développent. Afin d'obtenir des grains de poivre au péricarpe noir et ridé typique, les fruits sont récoltés verts puis séchés.

 

Selon les connaissances ayurvédiques, le poivre noir augmente pitta, le principe métabolique, calme vata et réduit kapha.

 

Les qualités ayurvédiques :

  • Goûts (rasa) : piquant, amer
  • Qualités (guna) : léger, sec, piquant
  • Effet durant la digestion (virya) : échauffant
  • Effet post-digestif (vipaka) : piquant
  • Effets sur les dosha : renforce pitta, calme vata, diminue kapha
  • Effets mentaux et spirituels : augmente rajas
  • Energie métabolisante : stimule Agni