Se détendre avec de la bonne musique, se détacher de tout et l’apprécier en paix, attrayant, n’est-ce pas ? Les mélodies sublimes du Gandharva Ved neutralisent les tensions et les tendances négatives, favorisent l’harmonie et l’équilibre en soi et dans l’entourage. Elles mettent la physiologie en accord avec les cycles de la nature, selon le moment de la journée et de l’année.

 

Avec la Maharishi Veda App sont à votre disposition une riche sélection de raga. Vous pouvez sélectionner le morceau de musique de votre instrument préféré, l’écouter off-line et avez la possibilité de choisir la taille de la mémoire.

 

Il existe des raga pour toutes les périodes de la journée, suivant les rythmes de la nature.

 

En outre, vous avez accès à différentes récitations védiques, par exemple les Sama Veda ou les Vishnu Sahasranam.

 

Info unter www.maharishivedaapp.com

 

Etre toute oreille

Notre oreille – quel organe grandiose ! Le vacarme le plus fort et le chuchotement le plus fin peuvent être perçus par notre oreille. Cette capacité de suivre un son jusqu’au niveau le plus fin est utilisée aussi dans les techniques de méditation, par ex. la Méditation Transcendantale, pour amener l’esprit sans effort à un état d’éveil reposant. De nos 5 sens l’ouïe est le plus important. Il est en activité toute la journée.

 

Aussi durant le sommeil l'ouïe est en état d’alerte permanent, bien que nous n’en soyons pas conscients. L’oreille nous pourvoit en informations vitales sur notre environnement, elle nous aide à nous orienter, à maintenir notre équilibre et nous rend possible la communication. L’ouïe réunit les impressions variées qui nous parviennent de toutes les directions et les rassemblent en une „image“ précise et compréhensible. Nous prenons conscience de la parole et selon l’intonation et la voix reconnaissons les significations et les sentiments.

 

L’organe de l’ouïe et les tympans se développent chez le fœtus déjà durant la huitième semaine de grossesse et à partir de la 28ème semaine les bébés peuvent entendre dans la matrice de la mère.

 

L’ouïe a la capacité de filtrer les bruits et de les masquer, de telle sorte que nous entendons ce que nous voulons juste entendre et laissons le reste en arrière-fond. Sinon les bruits permanents de la vie moderne nous pousseraient au désespoir.

 

A l’époque actuelle nous sommes entourés d’un fort bruit de fond, il est donc d’autant plus important de nous déconnecter et d’accorder à notre ouïe quelque chose d’agréable, réjouissant et élevant. Les sons du Gandharva Veda créent un équilibre face aux nombreux sons perturbants, en partie disharmonieux. Alors des harmonies divines traversent les canaux auditifs et produisent des effets calmants, relaxants, sur le corps et l’esprit.