Ferula assa-foetida L (latin)
Asa foetida, férule persique
Hingu (terme pour la résine) (Sanskrit)
« Merde du diable » (nom vernaculaire en français)

 

Le nom ase fétide est dérivé de asa, du farsi (perse) latinisé azā signifiant « résine» et du latin foetidus en raison de sa forte odeur soufrée.

 

L’ase fétide est une plante vivace avec de longues feuilles pennées et une grosse racine pivotante. Elle pousse à l’état sauvage au Punjab, au Cachemire, au Pakistan, en Afghanistan et en Iran, elle était même aussi autrefois cultivée en Europe centrale. Une odeur nauséabonde enveloppe toute la plante et un jus laiteux tout aussi puant s’écoule à l’intérieur. On utilise comme épice et remède sa résine, à l’odeur intense qui rappelle celle de l’ail et de l’oignon. On l’obtient en coupant le rhizome pour en extraire le jus laiteux que l’on fait sécher au soleil. En tant qu’épice le hingu (ou hing) est principalement utilisé dans la cuisine indienne. La résine était et est toujours utilisée de multiples manières comme remède. Elle devrait avoir des effets harmonisants sur le système digestif et sur le système nerveux. Dans la médecine ayurvédique la racine de l’ase fétide jouit d’un tout autant grand intérêt qu’en médecine chinoise et mongole, les antiques médecins grecs et Paracelse en vantaient les vertus.

 

Qualités ayurvédiques

  • Goût (rasa) : piquant
  • Qualités (guna) : léger, huileux, piquant
  • Effet durant la digestion (virya) : échauffant
  • Goût post-digestif (vipaka): piquant
  • Effets mentaux et spirituels : augmente rajas et tamas
  • Renforce Agni (énergie métabolisante)
  • Effet sur les dosha: Diminue vata et kapha
  • Effets indésirables: Comme cette résine est piquante au goût et son effet est échauffant, elle ne devrait pas être utilisée thérapeutiquement en cas d’excès de pitta et pendant la grossesse.

 

Source

Schrott/Ammon: Heilpflanzen der ayurvedischen und der westlichen Medizin, Springer Verlag, 1997

Zoller/Nordwig: Heilpflanzen der ayurvedischen Medizin, Narayana Verlag, 2012