Le vata est l'un des trois principes fonctionnels ayurvédiques connus sous le nom de dosha. Alors que le dosha kapha est associé aux éléments terre et eau, le dosha pitta au feu et un peu d'eau, le dosha vata est constitué des éléments air et espace (éther). Ceci indique déjà la mobilité et une certaine instabilité chez une personne avec un dosha vata dominant. 

 

Selon la compréhension ayurvédique, le dosha vata a les qualités suivantes : froide, légère, sèche, souple, rugueuse, subtile.

 

En Ayurvéda, vata est appelé la reine ou le roi des trois dosha, car il peut facilement influencer et diriger pitta et kapha grâce à sa nature en mouvement. Le feu de pitta s'enflamme plus intensément quand vata souffle ; dans l'eau de kapha, seul le vent vata crée des vagues vives. 

 

Dans le corps, vata est responsable de toutes les séquences de mouvements, internes et externes. L'Ayurvéda définit le siège naturel de vata dans le côlon, la vessie et les reins.

 

Quand, après un été ensoleillé et chaud où le dosha pitta prédominait, les températures chutent et les vents frais arrivent, nous sommes de plus en plus sous l'influence du vata. Le temps froid et sec du vata dure généralement de la fin de l'automne à la fin de l'hiver.

 

Pendant la journée, le dosha vata nous influence de 2:00 à 6:00 et de 14:00 à 18:00. De plus, l'Ayurvéda décrit la vieillesse comme une phase de la vie où nous sommes de plus en plus sous l’influence de vata.  

 

 

Le type vata

Puisque chaque être humain est unique, les éléments espace, air, feu, eau et terre se manifestent dans leur forme très personnelle, leurs préférences et leurs aversions, leurs capacités et leurs talents et leurs défis en matière de santé. Mais la connaissance approfondie de l'Ayurvéda décrit des qualités qui attribuent à chaque être humain un ou plusieurs dosha. Ainsi, le type vata diffère clairement du type pitta et du type kapha. Plus communs sont les types mixtes tels que le vata-pitta, le vata-kapha ou le type pitta-kapha. Quand les trois dosha se trouvent en proportions égales, l'Ayurvéda parle du type tri-dosha.

 

Avec une personne ayant une constitution vata dominante vous avez un contact rapide. Son ouverture d'esprit, sa joie de communiquer et son enthousiasme vous fascineront immédiatement. Un vata dominant est presque toujours enthousiaste à propos de quelque chose ou de quelqu'un. Il ou elle est très éveillé(e), agile d'esprit et absorbe rapidement de nouvelles idées. Par sa spontanéité, sa richesse d'idées, sa créativité débridée, il suscite de nombreuses discussions et de nombreuses équipes de travail. Son agilité mentale reflète la combinaison des éléments air et espace. Un type vata est finement structuré, a un visage étroit, des articulations fines et un corps léger. Ses cheveux poussent souvent bouclés et sont plutôt secs. Son système nerveux est tendre, son être est sensible et pas très résistant à long terme. Le type vata s'adapte facilement aux nouvelles situations et est toujours en mouvement. Il aime la variété, parle vite et beaucoup, apprécie l'échange animé avec ses semblables.

 

Surtout chez les personnes ayant une constitution vata prononcée, les forces et les faiblesses sont proches parce que les éléments espace et air sont mobiles et instables.

 

Le froid et la sécheresse font souffrir les types vata, ils ont vite froid, n'aiment pas le vent et souffrent souvent d'une peau sèche et rugueuse, d'eczéma, de muqueuses sèches ou d'un intestin sec, qui peuvent se manifester par la constipation.

 

Trop de stimulation mentale, de voyages et d'autres impressions trop fortes peuvent entraîner de l'agitation, des pensées qui tournent en rond, un discours ininterrompu, un sommeil léger ou même de l'insomnie chez les personnes ayant des niveaux élevés de vata. Des repas irréguliers ainsi que des aliments froids, crus et légers intensifient également les symptômes du vata.

 

 

Le type vata et la nutrition

Puisque le dosha vata est caractérisé par les qualités froide, légère, sèche, agile, rugueuse et subtile, les mesures pour harmoniser le vata élevé exigent les qualités qui sont opposées à celles-ci. Ainsi, pour le type vata et pour tous pendant la période vata, il est temps de préférer des aliments chauds, riches, humides et nutritifs. Comme les personnes chez qui dominent le dosha vata n'ont souvent qu'un appétit irrégulier et aiment oublier de manger pendant une phase créative, il est utile qu’ils suivent une routine quotidienne régulière afin de limiter quelque peu l'élément volatil de l'air.

 

L'Ayurvéda recommande aux personnes vata le riz basmati, l'épeautre et leurs produits transformés. D'autres céréales et pseudo-céréales comme le maïs, le millet, le sarrasin ou le quinoa sont plus sèches et ne conviennent donc que sous certaines conditions. 

 

Les légumes devraient être faciles à digérer et ne pas ballonner. Les vata aiment les patates douces, les carottes, les betteraves, le fenouil, les haricots verts, les courgettes. Bien assaisonnés, les plats sont encore plus digestibles et correspondent au système digestif sensible du dosha vata. Les fruits doivent être mûrs et sucrés, une fois cuits à la vapeur ils sont particulièrement faciles à digérer. Les fruits secs doivent être trempés avant consommation.

 

 

Plus de conseils pour apaiser vata

  • Faites attention à avoir un minimum de routine qui vous donnera la mise à la terre et la stabilité
  • Habillez-vous chaudement, protégez votre tête, votre cou, vos mains et vos pieds
  • Préférez les aliments fraîchement cuits, huileux et nutritifs et les boissons chaudes en abondance 
  • Offrez-vous suffisamment de repos et de détente comme la méditation et le yoga
  • Appréciez les contacts et les échanges ; mais respectez vos limites naturelles