De par nature on attend que les hommes soient forts et robustes. Il est moins évident pour eux d’exprimer leurs sentiments, de montrer qu’ils peuvent aussi être tendres et vulnérables.

Beaucoup d’hommes ne font particulièrement attention ni à leur santé ni à leur alimentation. Les douleurs ne seraient que de petits bobos ou sont simplement ignorées. Seuls les sportifs de haut niveau deviennent progressivement plus attentifs à leur corps.

Les problèmes physiques sont vus comme des faiblesses et sont réprimés avec succès aussi longtemps que des désordres sérieux de santé n’apparaissent pas. Les hommes sont en privé et professionnellement aussi soumis à de fortes tensions; le corps et la psyché doivent se montrer à la hauteur année après année. Maîtriser souvent à la fois l’attention et le souci pour la famille, le travail et les besoins propres, peut amener beaucoup de stress. La prévenance et le ressenti pour les autres sont souvent en manque.

 

Aussi bien les hommes que les femmes désirent atteindre un âge avancé tout en restant en bonne santé et en pleine vitalité. Comme les hommes sont souvent complètement paumés quand il s’agit de leur propre bien-être, dans beaucoup de cas c’est la femme ou la petite-amie qui prend sur elle le devoir d’amener un homme à prendre soin consciemment de sa santé et de son poids. Avec une femme attentionnée et aimante à ses côtés l’espérance de vie d’un homme augmente de manière avérée.

La prise de conscience de changer des mauvaises habitudes bien rodées devrait pourtant venir de l’homme même. Seul un changement qui prend place au niveau de la conscience peut durer. À côté de l’hypertension, du diabète et des maladies coronaires, les problèmes de la prostate provoquent souvent chez l’homme un réveil brutal.

La statistique montre que les hommes à partir du milieu de la soixantaine doivent particulièrement se soucier de leur prostate. Les problèmes qui lui sont liée commencent pourtant déjà beaucoup plus tôt dans la vie et ne devraient pas être pris à la légère.

Dans les textes ayurvédiques est décrite une série de causes qui conduisent à des problèmes de prostate:

  • un manque de liquide dans le corps, car durant la journée on ne boit pas assez.
  • réprimer le besoin d’uriner peut aussi irriter la prostate.
  • pas assez de mouvements.
  • rester trop longtemps assis au bureau ou en voiture a une action néfaste sur apana vata, le principe du mouvement vers le bas. (Apana vata est responsable de l’élimination de l’urine et des selles, ainsi que pour les menstruations, l’accouchement et le nerf sciatique.)
  • la perte exagérée du shukra-dhatu (tissu corporel le plus subtil) à cause d’activité sexuelle trop fréquente
  • une alimentation indigeste, qui produit de l’ama ou des habitudes alimentaires irrégulières.
  • le dosha vata augmente avec l’âge et sa nature est le sec, l’instable et l’irrégulier, ce qui affaiblit la digestion. Ainsi de l’ama peut s’accumuler dans les tissus, perturber la fonction de la prostate et affaiblir le système immunitaire.