Hippocrate (460-377 av. J.C.) disait déjà:
"vos aliments devraient être vos médicaments et vos médicaments vos aliments."

 

L'Ayurvéda est pour la tolérance, la liberté et une vision universelle. Il met toujours l'individu au premier plan. C'est pourquoi une alimentation selon les directives ayurvédiques n'a pas forcément à voir avec des plats et épices exotiques, comme on se l'imagine souvent. Il s'agit plutôt d'adapter les ingrédients et les préparations à la constitution, à l'état de santé du moment et à la saison. La devise est simplicité, fraîcheur et succulence. Un mode de vie ayurvédique tenant compte de la constitution individuelle est un premier pas vers davantage de responsabilité pour notre propre santé et le développement de notre conscience.

 

L'alimentation est plus que le simple apport de calories, elle a aussi la fonction de maintenir ou de créer de l'ordre dans l'organisme. Car pour rester en bonne santé il faut une bonne mesure d'ordre et la nourriture que nous consommons quotidiennement y contribue largement. La maladie ne signifie ainsi rien d'autre que le désordre a pris le dessus.

 

Pour comprendre l'effet de l'alimentation sur notre corps, l'Ayurvéda les classe sous 3 critères:

  • les 5 éléments: terre, eau, feu, air et éther
  • les six goûts: sucré (doux), acide, salé, piquant, amer, astringent
  • les 20 guna: lourd, froid, statique, doux, huileux, poisseux, émoussé, lisse, grossier, solide et leurs opposés.

 

Les informations contenues dans les aliments ont un effet sur les dosha. De légers désordres peuvent donc souvent être éliminés grâce à une alimentation adaptée.

 

Voici quelques exemples:

Le principe vata est léger, froid et sec. Si vous voulez équilibrer le vata, mangez des plats fraîchement préparés, chauds et légèrement huileux. Donnez la préférence aux goûts sucré, acide et légèrement salé.

 

Pitta est léger, chaud et légèrement huileux. Si vous voulez réduire le pitta, mangez des aliments plutôt lourds, tièdes à froids. Les goûts amer, sucré et astringent l'harmonisent

 

Kapha est lourd, froid et huileux. Des mets légers, chauds, plutôt secs, aux goûts piquant, astringent et amer sont à préférer.