« En Ayurvéda une personne est décrite comme saine quand son métabolisme et sa digestion sont équilibrées, quand ses tissus corporels et ses organes d’excrétion fonctionnent normalement et quand son soi, son esprit et ses sens, sont dans une état permanent de bonheur complet. »
(Sushruta Samhita, XV, 38.)

 

La prakriti décrit la constitution naturelle qu’une personne apporte avec elle à la naissance et celle-ci se modifie d’une manière peu significative au cours de la vie. Selon l’Ayurvéda la constitution de base est fixée lors de la conception. A cela font partie les qualités physiques, mentales et émotionnelles.

 

La prakriti représente l’équilibre idéal des dosha et ainsi vu chaque être humain est dans le vrai sens du terme une création unique. Une condition importante pour la santé et le bien-être dans la vie quotidienne est de reconnaître notre nature et de la vivre en conséquence. Celui qui connait sa prakriti est en mesure d’organiser son style de vie, sa diète, ses activités professionnelles et son environnement en conséquence, pour maintenir le meilleur équilibre possible dans sa vie.

 

Chaque être humain est unique

L’Ayurvéda considère chaque être humain comme un individu unique qui résulte de l’interaction des trois dosha - vata, pitta et kapha - et des trois guna - stattva, rajas et tamas.

 

Vata, Pitta et Kaphadécrivent Deha Prakriti, la constitution physique.

 

Sattva, Rajas et Tamas décrivent Manasa Prakriti, la constitution mentale.

 

Si la prakriti tombe en déséquilibre, la constitution se modifie et des maladies peuvent apparaître. Le mieux est quand les dérangements peuvent être corrigés à leur origine.

 

La structure actuelle des dosha est également dépendante de l’âge, de l’activité professionnelle, de l’heure de la journée et de la saison, de l’environnement, de l’alimentation et des propres habitudes. Comme la constitution dépend de nombreux facteurs, il n’est pas facile de la déterminer. La combinaison des dosha peut même être différente aux niveaux physique et mental.

 

Les constitutions en Ayurvéda

Une constitution tridosha (vata, pitta et kapha dans les mêmes proportions) est vue comme idéale en Ayurvéda, car les forces biologiques sont équilibrées, pendant qu’une mono-constitution tombe plus vite en déséquilibre. Les types purs vata, pitta ou kapha sont néanmoins très rares. La plupart des personnes sont des mélanges de 2 ou 3 dosha. L’effet général des dosha sur l’organisme se modifie au courant de la vie.

 

L’enfance et la jeunesse jusqu’à la trentième année est normalement kapha, le principe de la structure. Durant notre phase la plus active de la vie, jusqu’à 60 ans, domine le principe pitta. Suivi de la période du changement et de la maturité spirituelle, régit par le principe vata.

 

Au total il y a 10 constitutions différentes, dont les qualités sont déterminées par un ou plusieurs dosha. Les dosha s’adaptent continuellement aux exigences du jour, mais néanmoins certains attributs restent constants, par ex. la corpulence, les talents, les préférences et inclinations. Du point de vue de l’Ayurvéda la description d’une constitution est très complexe et est soumises à de nombreuses influences.

 

Types de dosha :

  • Vata – éléments air et éther
  • Pitta – élément feu (avec un peu d’eau)
  • Kapha– éléments eau et terre
  • Vata-pitta
  • Vata-kapha
  • Pitta-vata
  • Pitta-kapha
  • Kapha-vata
  • Kapha-pitta
  • Vata-Pitta- Kapha(sama-dosha)

 

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise évaluation de la combinaison des dosha, car chacun a ses propres préférences et faiblesses.