Les trois dosha vata, pitta et kapha, présents dans différentes parties du corps, produisent tout au long de la vie des mécanismes de protection qui répondent aux exigences du jour et de la saison, du mode de vie, de l’environnement, de l’alimentation, des émotions et des processus de vieillissement. En ce moment nous nous trouvons dans la saison pitta. Elle commence à mi-juin et se termine vers mi-septembre. Les heures pitta vont de 10 h à 14 h et de 22 h à 2 h. Le pitta règle le métabolisme, c’est-à-dire les transformations physiques et biochimiques du corps. Nourriture et pensées sont transformées en énergie, chaleur et vitalité. La fonction de pitta est dépendante d’Agni, le feu digestif. Un fort Agni favorise une santé robuste et s’oppose à la formation de toxines.

 

Les dosha en équilibre

Plus vata, pitta et kapha sont en équilibre, plus leurs qualités opposées sont en équilibre, ce qui procure du bien-être, du contentement et de la joie de vivre. Les trois dosha s’adaptent continuellement aux situations changeantes. C’est un processus d’adaptation d’un dynamisme extrême, qui nous montre l’intelligence de la nature. La santé est un processus constant que nous devons reconquérir à chaque instant.

 

Les qualités de pitta

Les qualités de pitta sont : chaud, piquant, légèrement liquide, acide, légèrement huileux, apparaissant brusquement et se répartissant bien.

 

Le pitta régit la faim et la soif, l’équilibre base-acide, la température corporelle et donne une couleur de peau saine et rayonnante.

 

Son siège est le milieu du corps - dans le coeur, le sang, dans la partie inférieure de l’estomac, ainsi que dans le foie, la bile, la rate et les glandes hormonales comme le pancréas, la thyroïde et les glandes surrénales. La sens de la vue est attribué à pitta, c’est pourquoi les yeux des personnes pitta sont rayonnants et clairs. Le pitta donne à la personnalité du tempérament, de la détermination, dynamise les pensées, les sentiments et les actions, donne de l’intelligence, un caractère décisif, du charme et de l’humour.

 

Les dosha en été

Selon leur constitution les personnes supportent plus ou moins bien la chaleur de l’été :

Les personnes vata s’épanouissent en pleine chaleur estivale. En été elles se sentent en forme, joyeuses et vivantes.

Les types pitta souffrent durant les grandes chaleurs, en particulier lorsqu’il fait chaud et humide. Pour eux les endroits ombrés et frais sont importants.

Le type kapha aime aussi la chaleur sèche, le temps chaud et humide ne lui convient pas.