Vigne (français)
Draksha, mridvika (sanskrit), drakh (hindi)
Vitis vinifera L. (latin)

 

La vigne est l'une des plus anciennes plantes cultivées de l'humanité. Déjà les civilisations védiques avancées, les Mésopotamiens, les Egyptiens, les Grecs et les Romains ont maîtrisé l'art de la culture de la vigne et de la fabrication du vin. Aujourd'hui encore, la culture du draksha en Inde, en Californie, dans la région méditerranéenne, dans de nombreux pays européens ainsi qu'en Asie du Sud-Ouest fait partie du patrimoine culturel indigène.

 

Vitis vinifera est une plante grimpante au tronc ligneux et aux vrilles à croissance rapide. Des fleurs discrètes et verdâtres qui apparaissent entre les feuilles mûrissent des fruits bleus ou vert clair, juteux et sucrés.

 

Dans l'Ayurvéda, le raisin est appelé « phalottama », le « meilleur et le plus curatif de tous les fruits ». Déjà dans les anciens textes ayurvédiques, le draksha est décrit comme un tonique rafraîchissant pour divers problèmes de santé.

 

En particulier, les raisins sont réputés rafraîchir et apaiser sadhaka-pitta, pachaka-pitta et ranjaka-pitta (des sub-doshas de pitta).

 

Ces fruits secs sont disponibles dans le commerce sous différents noms (raisins secs, sultanines, etc.) et peuvent être trouvés comme en-cas fortifiant dans le légendaire « trail mix », ainsi que comme ingrédient dans des pâtisseries et des recettes du monde entier. L'Ayurvéda recommande particulièrement l'eau de raisin. Les raisins secs non sulfurés sont trempés toute la nuit dans un verre d'eau, qui est ensuite dégusté comme boisson matinale saine. Les fruits doux et humides servent également à équilibrer le dosha vata.

 

En plus des raisins secs, l'Ayurvéda propose également l'élixir alcoolisé à base de plantes « draksha arishta », pour lequel le jus de raisin est fermenté avec des herbes et des épices selon une recette traditionnelle.

 

Qualités ayurvédiques (en référence aux fruits secs et mûrs):

  • Goûts (rasa) : sucré, astringent
  • Qualités (guna) : lourd, liquide / dispersant, huileux, tendre
  • Effet durant la digestion (virya) : refroidissant
  • Effet post-digestif (vipaka) : sucré
  • Effets sur les doshas : diminue vata et pitta
  • Effets mentaux et spirituels : augmente sattva, augmente ojas (plus fine énergie de vie)

 

Source:

Schrott und Ammon: Heilpflanzen der ayurvedischen und westlichen Medizin, Springer Verlag, 2012

Zoller/Nordwig: Heilpflanzen der ayurvedischen Medizin, Narayana Verlag, 1997