Avantages et effets du neem

Azadirachta indica ou Antelaea azadirachta (latin)
Margousier, margosier, neem, ou lilas des Indes (français)
Nimba, nimbah, arishta (« qui guérit de tous les maux ») (sanskrit)

Histoire

Le margousier est une plante extraordinaire dont il est difficile de décrire les qualités et les vastes domaines d’application. Ses origines remontent loin dans l’histoire : le fossile d’une feuille de neem datant de l’éocène (il y a 38 à 55 millions d’années) a été retrouvé dans le Rajasthan indien.

Aujourd’hui, on trouve aussi cet arbre feuillu, originaire d’Inde et mesurant 8 à 30 mètres, en Afrique de l’Ouest (introduction en 1920) et dans d’autres régions tropicales du monde.

Le margousier est très robuste ; ses racines peuvent s’enfoncer profondément dans la terre à la recherche d’eau, de sorte qu’il peut tout à fait survivre et pousser dans des régions sèches. Il peut atteindre l’âge de 200 ans. Il ne supporte toutefois pas l’eau stagnante ni le gel.

Le margousier et l’Ayurvéda

Le système de santé ayurvédique et la culture indienne accordent depuis plusieurs millénaires une grande estime aux produits du margousier, notamment à l’écorce de ses racines, à ses feuilles vertes, à ses fleurs blanches et à leurs boutons, à l’écorce de son tronc et aux pépins de ses petits fruits jaunes, à partir desquels sa précieuse huile est pressée.

Les anciens écrits ayurvédiques décrivent les domaines d’application ainsi que les bienfaits de l’arbre pour les hommes, les animaux et les plantes. Les hommes et les animaux profitent même de son ombre, puisque ce grand arbre aux amples branches est souvent planté en bordure des routes en Inde. Dans les régions rurales de l’Inde, on trouve un margousier à l’arrière de nombreuses maisons : il tient lieu de pharmacie disponible en permanence.

Les éléments végétaux du margousier ont un goût amer et âpre et des propriétés légères et sèches. Leur goût post-digestif est piquant et leur effet rafraîchissant. Ainsi, l’Ayurvéda considère qu’ils réduisent pitta et kapha.

À ce goût amer et âpre vient s’ajouter une odeur singulière, qui, du fait des composés soufrés, est peu flatteuse.

Avantages du neem

C’est pourtant là un avantage de taille du neem : les parasites, virus, bactéries et champignons néfastes pour les hommes, animaux et plantes n’aiment pas non plus son parfum, son goût et les effets de ses produits. Le margousier revêt donc une importance capitale pour la lutte naturelle contre les nuisibles dans l’agriculture et l’horticulture. Il y a longtemps déjà, en Inde, les feuilles de neem étaient placées dans les récipients de céréales, sur les étagères, dans les lits et même entre les pages des livres pour repousser les nuisibles. De même, on imbibait les sacs de céréales d’huile de neem avant leur utilisation. Les termites fuient le bois de construction du margousier.

Effet du neem

On profite aussi des propriétés anti-microbiennes et anti-inflammatoires du neem pour le soin du corps depuis la nuit des temps. Ses branches fraîches tiennent lieu de brosses à dent efficaces et peu coûteuses. Les savons au neem, l’huile de neem et les lotions, teintures, crèmes et dentifrices aux extraits d’Azadirachta indica sont de plus en plus appréciés dans les pays occidentaux. L’odeur désagréable de la plante, à laquelle il faut s’habituer, peut être atténuée par l’ajout de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou d’arbre à thé aux produits du margousier. L’odeur des produits cosmétiques fabriqués de manière industrielle avec des techniques modernes (à base de feuilles ou d’huile de neem) plaît toutefois aux narines européennes.

Les jardiniers et jardinières accordent un grand un intérêt aux produits du neem car ils leurs permettent de protéger leurs plantes des parasites et des champignons. Quant aux propriétaires d’animaux, ils s’en servent pour soigner leurs compagnons à quatre pattes.

Dans la médecine indienne traditionnelle et en Ayurvéda, le margousier et ses précieux éléments végétaux revêtent depuis toujours une importance particulière dans la prévention de la santé et le traitement des maladies. Les domaines d’utilisation comprennent l’ensemble de l’organisme, de la tête aux organes respiratoires, digestifs et reproducteurs (contraception), en passant par les irritations de la peau.

Production de produits à base de neem

Les produits à base d’éléments du margousier peuvent être fabriqués selon trois méthodes :

  • par extraction aqueuse: les pépins moulus sont placés dans de l’eau pendant la nuit puis filtrés et retirés le lendemain ;
  • par pression à froid des pépins broyés, à partir desquels l’huile de neem est obtenue ;
  • par extraction par l’alcool, processus par lequel les composants se dissolvent particulièrement bien.

Application du neem

Attention !

Les produits à base d’éléments végétaux du neem ne doivent pas être exposés à la lumière du soleil ni aux températures élevées car ils peuvent ainsi perdre leurs précieuses propriétés. Il faut donc les conserver dans un endroit frais, à l’abri de la lumière. L’huile de neem, tout comme l’huile de coco, a une consistance solide et ne devient liquide que lorsque les températures dépassent 25 °C.

Seuls les produits proposés comme compléments alimentaires (Neem, bio – compléments alimentaires ayurvédiques) peuvent être ingérés.

L’huile de neem bio, ainsi que la teinture aux feuilles de neem ne sont destinées qu’à un usage externe chez les hommes et les animaux !

Propriétés ayurvédiques

(en ce qui concerne l’écorce des racines, les fleurs, les feuilles et l’écorce du tronc du margousier) :

  • Goût (rasa) : amer, âpre
  • Qualité (guna) : légère, sèche
  • Énergie (virya) : rafraîchissante
  • Effet post-digestif (vipaka) : épicé
  • Ènergie métabolique : renforce l’agni
  • Effet sur les doshas : réduit pitta et kapha