Rubia cordifolia (latin)
Garance indienne (français)
Manjistha, yojanavalli, vikasa (sanskrit)

 

La plante ayurvédique manjistha est peu connue en Europe. On la trouve dans des régions montagneuses de l’Inde, par exemple dans le Nord-Est, près de l’Himalaya. Vous avez probablement déjà entendu le nom de « garance indienne ». Cette plante était autrefois utilisée pour la teinture des fils et des tissus. Elle contient en effet des pigments rouges, orange et jaunes.

 

La manjistha est une plante grimpante à feuilles persistantes qui peut atteindre 1,5 mètres de haut et donne naissance à des feuilles en forme de haricot ainsi qu’à des fleurs jaune pâle à quatre feuilles. Ses longues racines, très importantes dans l’Ayurvéda traditionnel, notamment dans le domaine de la santé de la peau, sont impressionnantes. Elles sont séchées pour diverses utilisations, coupées en petits morceaux pour des décoctions (« kwaths ») ou réduites en poudre (churna).

 

La manjistha est prescrite pour une utilisation interne comme externe, en cas de déséquilibres nécessitant la réduction des doshas pitta ou kapha. Le goût de la racine est amer, âpre et doux, ce qui, selon les connaissances ayurvédiques, apaise l’ardent dosha pitta. L’énergie (virya) et l’effet post-digestif (vipaka) sont piquants et chauffants, ce qui stimule kapha. Dans les écrits ayurvédiques, la manjistha est souvent mentionnée en lien avec le système lymphatique, la qualité du sang et la circulation sanguine. Les impuretés et déséquilibres dans ce domaine se manifestent souvent par une peau impure. Des cataplasmes externes à base de poudre de garance indienne améliorent la qualité du cuir chevelu et des cheveux.

 

Propriétés ayurvédiques (des racines séchées) :

  • Goût (rasa) : amer, âpre, doux
  • Qualité (guna) : lourde, sèche
  • Énergie (virya) : chauffante
  • Effet post-digestif (vipaka) : piquant
  • Effet sur les doshas : réduit pitta et kapha

 

 

 

Source:

Schrott/Ammon: Heilpflanzen der ayurvedischen und der westlichen Medizin, Springer Verlag, 1997

Zoller/Nordwig: Heilpflanzen der ayurvedischen Medizin, Narayana Verlag, 2012