L’Ayurvéda le dit également : chaque être humain est unique. Quels doshas permettent de créer une relation harmonieuse et quelles constellations risquent de traverser des turbulences ?

 

Pour l’homme kapha, calme, stable et pacifique, il n’est pas tout à fait facile de comprendre sa femme vata, pleine de vie et enthousiaste, qui se réinvente en permanence. Alors qu’elle aime le changement et les surprises, lui apprécie la stabilité et les structures familières.

Ces deux-là pourront être heureux ensemble si elle réussit à stimuler sa nature kapha posée, à impliquer son partenaire et à le stimuler. La force de l’homme kapha réside en la fiabilité et dans le sentiment de sécurité qu’il parvient à procurer à sa partenaire lorsque celle-ci se retrouve dans ses bras puissants, après avoir une fois encore mis sa vie sens dessus dessous. En dépit de toutes leurs différences, ce qui unit ces deux individus est leur besoin de chaleur. Etant donné que, d’après l’Ayurvéda, vata et kapha font partie des doshas froids, tous deux apprécient les endroits chauds, mais pour différentes raisons : elle pour se calmer, lui pour se sentir bien.

 

La gracile femme vata et l’athlétique homme pitta forment le couple d’amoureux classique, lorsqu’ils regardent au plus profond des yeux de leur partenaire et savent apprécier pleinement la vie à deux. L’air qui souffle dans le feu pitta attise la passion. L’affectueux homme pitta dorlote sa femme vata en lui prodiguant de l’attention et des cadeaux ; quant à elle, elle le couvre de tendresse, l’enveloppe de paroles, de gestes et effleure ses sens. Elle aime les sentiments débordants et le romantisme, il incarne le point de vue logique et analytique. Si les partenaires parviennent à adapter leur communication plutôt intense et s’ils souhaitent vraiment se comprendre (elle parle vite et beaucoup, il parle de manière précise et pose de nombreuses questions), pratiquement rien ne pourra entraver leur relation harmonieuse. Seules les discussions sur la température ambiante idéale et le climat préféré du couple continueront à accompagner en permanence l’ardent homme pitta et la frileuse femme vata.

 

Même lorsqu’il est conquis par la séduisante et voluptueuse femme pitta, l’homme kapha ne révolutionne pas sa vie et prend son temps pour se décider. Elle a une stature imposante avec des cheveux épais, de grands yeux et un caractère aimant. S’ils se choisissent, il restera à ses côtés pour l’éternité. Et la femme pitta en est convaincue : elle aura encore tout loisir de façonner son partenaire pour qu’il corresponde entièrement à ses attentes. Cela n’aura toutefois pas grand effet sur lui, car ce n’est que très rarement qu’il modifie son comportement. Pour qu’il n’emprunte pas constamment la voie de l’évitement du conflit, l’homme kapha doit en permanence être motivé par sa femme ambitieuse. Celle-ci apprendra de son partenaire comment aborder la vie de manière plus détendue et ne pas répondre aux provocations intentionnelles par une contre-attaque explosive.

 

Lorsqu’une femme pitta et un homme vata se rencontrent, ils ont rapidement très chaud au cœur. Séduisante et sûre d’elle, la femme pitta et son regard acéré font forte impression sur l’homme vata, plutôt spontané, créatif et sensible. Un feu qui attise la passion ; tous deux se complètent parfaitement. Romantique plein de sensibilité, il fait une cour constante à sa partenaire et la surprend par ses déclarations d’amour originales et toujours renouvelées. Femme d’action appréciant la réussite visible, elle n’en sera pas toujours satisfaite et exigera de sa part des preuves concrètes sous forme de cadeaux. Les femmes pitta sont bien organisées et ont un but précis, ce qui peut aider leur partenaire vata à bien répartir ses énergies pour ne pas se perdre dans les défis du quotidien. Quant à lui, il amène des moments ludiques et surprenants dans la vie très organisée de sa partenaire et l’aide à adopter un point de vue plus détendu sur l’existence. Ce qui les réunit sont les activités sportives, elle pour se détendre, lui pour satisfaire un important besoin de mouvement.

 

Du point de vue de l’Ayurvéda, le couple entre deux doshas différents est très enrichissant lorsque les deux partenaires ont appris à apprécier les qualités de l’autre et ont su trouver un bon moyen de communiquer ensemble.

Mais comment réussir une relation de type « qui se ressemble s’assemble » ?

 

Lorsque le destin réunit deux types kapha, les partenaires construisent une relation fidèle avec tendresse et affection. Le plus souvent casaniers, ils vivent dans la stabilité, apprécient les plaisirs sensuels et sont surtout attirés par les senteurs délicates et les nuances de goûts. Les individus kapha sont pacifiques et préfèrent souvent éviter les conflits. Si toutefois il y a de l’eau dans le gaz, ils s’agrippent à leur position et mettent tout en œuvre pour temporiser la situation désagréable. Afin que leur tempérament tranquille et leur corps souvent lourd ne tombent pas dans l’indolence, il appartient à leur partenaire kapha de les motiver pour amener régulièrement du changement, de la légèreté et du mouvement dans leur quotidien en commun.

 

Si le feu rencontre encore plus de feu, ses flammes flamboyantes peuvent être vues loin à la ronde. Le lien entre deux personnes pitta est empreint d’une passion dévorante : l’esthétique, la compétition, la détermination et le succès dominent leur vie. Ils parlent le même langage précis, sont organisés, vivent les mêmes valeurs et se comprennent bien aussi longtemps qu’ils parviennent à garder leur nature pitta sous contrôle. Deux partenaires pitta sont en mesure de se soutenir au mieux lorsqu’ils parviennent à refroidir leur tempérament qui s’échauffe facilement et à faire quelques pas en arrière. Une histoire d’amour aussi dynamique est couronnée de succès lorsque les deux partenaires s’engagent en faveur de ce qui les réunit et laissent momentanément de côté leur critique des détails et leur volonté de toujours avoir raison.

 

Lorsque deux personnes vata tombent amoureuses, leurs qualités quasi aériennes leur permettent de flotter et de danser toujours légèrement au-dessus de la terre ferme. Leur créativité, leur spontanéité et leur envie irrépressible de s’exprimer unissent ces deux êtres délicats. Ils pensent rapidement, agissent tout aussi agilement, s’enthousiasment volontiers et sont pleins d’humour. Grands romantiques, ils apprécient particulièrement les gestes tendres. Leur passion se transmet facilement à leur partenaire. Pas de risque que le couple vata-vata tombe dans la routine ennuyeuse, car il apprécie bien peu la stabilité et la planification contraignante.

Etant donné que la tendance naturelle à l’agitation et à l’inquiétude du type vata peut exercer une légère influence négative sur ce couple, les deux partenaires ont tout intérêt à s’encourager réciproquement à suivre une routine quotidienne stabilisante et à s’accorder suffisamment de repos.

 

Le plus souvent, la cohabitation avec un partenaire exige davantage d’efforts que la vie de célibataire. C’est pourquoi nous espérons que ces quelques connaissances ayurvédiques sur les caractéristiques et le mode de comportement des différents types de doshas auront pu vous être utiles. Et vu que les trois doshas (vata, pitta et kapha) cohabitent en chaque personne – certes avec des caractéristiques différentes –, chaque couple pourra y trouver des points communs.