Illicium verum Hook. f. (latin)
Badiane chinoise ou anis étoilé (français)
Takkolakam (sanskrit)
Anasphal, malayalam (hindi)

 

Le parfum de ces fruits marrons de la forme d’une étoile rappelle immédiatement les biscuits épicés de Noël et le pain d’épices. Ils font partie, avec l’anis, la cannelle, la cardamome, les clous de girofle, le gingembre et la vanille, des épices typiques de Noël. L’huile d’anis étoilé est en outre volontiers utilisée pour aromatiser les boissons alcoolisées, ainsi que dans les confiseries et le dentifrice. Elle remplace souvent la véritable huile d’anis, plus chère, dont le goût est similaire.

 

Mais l’anis étoilé provient d’un contexte culturel tout à fait différent. Originaire du sud de la Chine et du Vietnam, il a été introduit en Inde et a intégré au XVIIe siècle les recettes occidentales.

 

Le badianier de Chine est un petit arbre à feuilles persistantes de la famille des magnoliacées. Cet arbre aux feuilles vert foncé et coriaces est gélif et produit, du printemps à l’été, des fleurs banches à rosées comptant huit étamines. Elles se transforment en un fruit étoilé à huit branches très caractéristique, contenant une graine brillante. Le badianier de Chine peut produire des fruits pendant un siècle. L’anis étoilé est utilisé comme épice, aussi bien entier que moulu.

 

L’Ayurvéda accorde également une grande importance à cette épice. Il attribue traditionnellement au goût doux de la plante des propriétés rafraîchissantes, hydratantes et reconstructrices des tissus. Ces qualités sont globalement calmantes et favorisent ojas. Le sucré est associé aux éléments de l’eau et de la terre.

 

Les propriétés chaudes et les vertus chauffantes de l’anis étoilé permettent de réduire l’excès de kapha. Aussi bien en Ayurvéda que dans la médecine traditionnelle occidentale, cette plante est utilisée dans le cas des troubles de l’appareil digestif et des voies respiratoires.

Une autre propriété non négligeable de l’anis étoilé est qu’il renforce le feu digestif agni, et contribue ainsi à la stabilité de la santé.

 

Qualités ayurvédiques (en ce qui concerne les fruits mûrs et séchés) :

  • Goûts (rasa) : doux
  • Qualités (guna) : chaud
  • Effet durant la digestion (virya) : chauffant
  • Effet postdigestif (vipaka) :doux
  • Effet sur les doshasréduit kapha
  • Energie métabolique : renforce l’agni

 

 

Source :

Schrott/Ammon : Heilpflanzen der ayurvedischen und der westlichen Medizin, Springer Verlag, 2012