L’Ayurvéda fait partie des Upaveda (subordonnés aux Veda) et a été écrit en Sanskrit. Selon la légende Brahma, le Créateur de l’Univers de la philosophie indienne, créa l’Ayurvéda et donna cet enseignement au sage voyant Prajapati, qui le transmit aux Ashwini, les médecins des dieux, et ainsi il perdura à travers les siècles.

 

Dans la Srimad Bhagavatam Purana apparu Dhanvantari pour la première fois pendant le barattage de la mer cosmique de lait, ainsi est-il vu comme étant à l’origine de l’art de la médecine. Il apporta aux demi-dieux le nectar de l’immortalité. Pendant le barattage tombèrent des montagnes environnantes dans l’océan un nombre incalculable de plantes qui y furent ainsi mélangées. Après quelques temps apparu Dhanvantari dans toute sa force et sa beauté apportant le pot avec l’ambroisie aux demi-dieux. Les démons, qui avaient participé à la procédure, reconnurent tout de suite la valeur de ce vase et l’arrachèrent aux demi-dieux. Seulement par la volonté divine le nectar arriva à nouveau en possession des demi-dieux qui grandirent énormément en force et énergie.

 

En raison de ce succès il fut décidé lors d’une assemblée divine que Dhanvantari devrait naître dans le monde des humains pour apaiser leurs souffrances. Dhanvantari, fils de roi, forma de nombreux élèves qui propagèrent la bénédiction de l’Ayurvéda. Les sages voyants ont retransmis oralement cette connaissance il y a 5000 ans. Les premiers textes écrits apparurent il y a 2000 ans et servent encore aujourd’hui lors de la formation des médecins ayurvédiques dans le monde entier.

 

Dans la Caraka Samhita il est dit que l’Ayurvéda existe pour toujours et est révélé selon les besoins durant chaque Création par Dhanvantari. Comme père de l’Ayurvéda il ramène cette connaissance quand les souffrances des humains augmentent. Les principes de l’Ayurvéda n’ont pas changé depuis des millénaires, car ils reposent sur les lois naturelles universelles toujours valables. Il est remarquable que de nos jours encore des personnalités exceptionnelles dans le domaine de la médecine ayurvédique en Inde sont désignés comme « Dhanvantari ».