Pitta provient de l’élément feu avec un peu d'eau. Les lecteurs attentifs y verront déjà un légère contradiction dans la nature de pitta. Mais de cela on en parlera plus tard.

 

Selon la compréhension ayurvédique, le dosha pitta a les qualités suivantes : légère, huileuse, bouillante, chaude, piquante, liquide, acide, mouvante, tranchante, corrosive.

 

En Ayurvéda, le milieu de l'été et le début de l'automne sont appelés la période pitta : il fait « chaud et humide ». L'élément feu s'exprime dans le soleil haut dans le ciel, qui brûle de ses rayons ardents. Et puis de lourds nuages noirs menaçants s'élèvent, le feu et l'eau entrent en collision, l’orage se déchaine. C'est aussi une expression de pitta. 

 

Dans la journée les heures sous l’influence de pitta vont de 10.00 à 14.00 heures et de 22.00 à 02.00 heures.

 

Le type pitta

Les principes actifs vata, pitta et kapha sont présents dans différentes proportions chez toutes les personnes. Les doshas purs sont rares, plus communs sont les personnes qui ont deux doshas de force relativement similaire (vata-pitta, pitta-kapha, kapha-vata etc..). Si les trois doshas sont présents dans des proportions égales, nous parlons du type tri-dosha.  

 

Lorsqu’on rencontre une personne avec une dominance pitta, nous sommes tout d'abord impressionnés par sa présence qui remplit la pièce, son apparence sûre d'elle et pleine de vitalité. Il ou elle est de taille moyenne, de stature athlétique, avec des yeux bleus ou verts intenses, un nez pointu, un menton angulaire et des cheveux fins et lisses. Les cheveux pitta sont souvent blonds, bruns, ont des reflets roux ou sont même rouge orangé. Les types pitta sont aussi sujets au grisonnement ou à la perte de cheveux précoce. Sa peau, claire et sensible, rougit rapidement pendant l'effort physique ou l'excitation émotionnelle. Elles ont souvent des taches de naissance et de rousseur.   

 

Les types pitta sont plus facilement reconnaissables au printemps : tandis que les vata, qui ont vite froid, essaient, tout en rétractant les épaules, de se protéger longtemps avec un foulard et un bonnet, alors que les confortables kapha,  « bien enveloppés »  comme on dit, profitent des premiers rayons du soleil assis sur le banc du parc, le type pitta échauffé suit son chemin d’un pas accéléré.

 

Les personnes avec une forte proportion de feu se sentent moins à l’aise au plus chaud de l’été et sous les tropiques. Très sensibles au soleil elles n'aiment généralement pas la chaleur cuisante ou humide. Elles trouvent la détente à l'ombre ou dans l'eau fraîche.

 

Les défis de toutes sortes - qu'ils soient privés, professionnels ou sportifs - le type pitta les aime, les cherche et en a même besoin ! 

 

Il aime se mesurer aux autres, est ambitieux, déterminé et orienté vers le succès. Passion, talent organisationnel, combativité et perfectionnisme se conjuguent au charme, à un esprit brillant et à un langage soigné. En raison de ces qualités, nous trouvons souvent des personnes pitta dans des postes de direction et des fonctions exécutives. En tant qu'esthète, le type pitta apprécie également la qualité et les belles choses. Il s’oriente plutôt visuellement, car le sens de la vue est attribué au dosha pitta. 

 

L'Ayurvéda décrit comment un dosha apparaît en équilibre et comment les déséquilibres se manifestent. Comme le feu est l'élément le plus fort chez pitta, il est rapidement déséquilibré par les influences au caractère chaud, vif et acide. Cela peut se manifester par une surchauffe physique et émotionnelle, de l'impatience, de la critique, de la jalousie, de la colère et un manque général de contrôle. Physiquement, un excès de pitta se manifeste par de l'hyperacidité, la diarrhée, les troubles du foie et de la vésicule biliaire, les rougeurs et inflammations de toutes sortes. 

 

Le type pitta et l’alimentation

Le type pitta est typiquement doté d’un bon appétit et un fort pouvoir digestif (Agni). Dans une mesure raisonnable il tolère également les aliments crus et froids. Mais ne le laissez jamais attendre pour manger! Si sa faim n'est pas satisfaite immédiatement, il peut devenir incontrôlable. 

 

D'un point de vue ayurvédique, pitta est équilibré par les saveurs douces, amères et astringentes. On les trouvent notamment dans les légumes verts, amers et acides comme les concombres, les courgettes, le brocoli, les asperges, les épinards et les salades vertes. Les légumes sucrés comme les carottes, la citrouille, les patates douces apaisent le pitta. Comme céréales sont recommandés le riz, l'épeautre ou l'orge.

 

Les épices comme le curcuma, le fenouil, la cardamome, la coriandre, ainsi que la menthe, en tisane ou en cuisine, sont particulièrement adaptés aux types pitta.

 

Les aliments chauds, piquants, acides, salés et gras sont moins digestes pour les personnes avec une forte proportion de pitta.    

 

Autres conseils pour apaiser pitta :

  • faire  toujours attention à garder la tête froide
  • se satisfaire d’une « bonne » performance (la perfection n’est pas partout nécessaire)
  • se permettre une certaine retenue dans « le feu de l’action » 
  • apaiser les montées d’humeur excessives  avec un peu de détachementet d’humour
  • se tenir dans des coins frais, à proximité de plans d’eau et de forêts (en particulier en été)
  • pratiquer les activités sportives en été tôt le matin
  • apprécier les grandes qualités de pitta et les utiliser à bon escient  

 

Une sélection de produits équilibrant pitta de notre assortiment :

Tisane Pitta
Pitta Churna
Pitta Balance (rasayana)
Huile de massage Pitta
Shampoo Pitta
Savon Pitta