Les yeux sont vraiment une création merveilleuse de la nature. Que serions-nous sans notre sens de la vue, quelles richesses en impressions nous échapperaient ? La vision nous rend possible de connaître notre environnement, distinguer 150 couleurs différentes, mettre de l’ordre dans les choses, observer, faire de nouvelles découvertes, traiter les informations, reconnaître les personnes, les lieux, les formes et les espaces. Parmi la multitude des impressions visuelles nous filtrons celles qui sont importantes pour nous à l’instant et agissons en correspondance.

 

Nous regardons les gens dans les yeux et avons immédiatement une intuition sur son être, son niveau de confiance, son accessibilité et son rayonnement

 

Cette première impression on l’utilise aussi lors du diagnostique ayurvédique. Plus le médecin ayurvédique a de l’expérience, plus précis est son verdict. L’examen des yeux (drika) et du visage (akriti) fait partie des huit procédures de diagnostique en Ayurvéda.

 

Les yeux sont un des sièges de pitta dans le corps (régis par le sous-dosha alochaka pitta). D’eux rayonnent l’ojas, la plus belle essence formée par les tissus corporels, qui donne des renseignements sur les trois qualités mentales, sattva, rajas et tamas.

 

Les trois dosha s’expriment également dans la forme et la couleur des yeux :

Les yeux vata ont un globe oculaire petit, profond, au regard un peu nerveux. Les paupières sont sèches et flasques. Les cils sont clairsemés avec des lacunes. La sclère (le blanc de l’oeil) est trouble ou grisâtre. Les yeux vata semblent toujours être en mouvement, instables, errants, cherchants.

 

Les yeux avec dominance pitta séduisent par leur brillance, le globe oculaire est de taille moyenne. Les yeux pitta ont l’oeil pour le beau, capturent immédiatement celui qui est en face. Deux de leurs caractéristiques sont leur sensibilité à la lumière et les rougeurs du globe oculaire, des paupières et de la sclère. A pitta sont aussi attribués la coloration jaune et les yeux brillants. Les cils sont peu abondants mais huileux. Le regard exigeant, perçant et pénétrant du pitta laissent une impression durable.

 

Les yeux kapha ressemblent selon les Indiens aux gros, beaux, humides et étincelants yeux des vaches. Ils rayonnent une certaine paix et sérénité. Les paupières sont lourdes, les cils longs, épais et huileux. La sclère est blanche, brillante et pâle. Les yeux kapha passent pour le symbole de l’attractivité et de la gentillesse aimante.

 

Accordez à vos yeux le changement et pas seulement des écrans de computer fatigant.

Regardez vers le haut et dans l’étendue bleue du ciel, de la mer et des lacs.

 

Reposez-vous dans la nature et apaisez vos yeux dans le vert de la nature. Avec le vert on allie le repos, la stabilité et la santé.