En hiver le renforcement du système immunitaire et de la résistance vient en première place. De la mi-octobre à la mi-février on devrait avoir de manière générale une alimentation et une routine de vie qui équilibre vata. Les 6 goûts doivent être présents, en particulier le sucré, l’acide et le salé. Des repas chauds, fraîchement préparés, avec des épices aromatiques comme le cumin, le gingembre, le poivre noir, le fenouil, la cannelle, la noix de muscade et la coriandre sont au menu. En outre on recommande le riz et le couscous, des fruits doux et juteux, au mieux légèrement étuvés et affinés avec de la cardamome, le mung dhal, les courgettes, la courge, les patates douces, les carottes, le fenouil, les haricots verts, le panir frais, le lassi, le ghee et l’huile d’olive, pour ne citer que quelques exemples.

 

Il faut éviter les repas et les boissons froides ainsi que le jeûne parce que cela affaiblit le feu digestif particulièrement en hiver et l’ama (les toxines) peut s’accumuler. A d’autres saisons une purification et une désintoxication sont recommandées mais en hiver il est préférable de soutenir le corps avec une bonne alimentation et des rasayana, pour maintenir les os, la peau, les cheveux et les ongles en santé et robustes.

 

En hiver le feu digestif est plus fort et nous avons davantage faim. Il ne faut néanmoins pas exagérer en prenant des repas trop lourds qui produisent de l’ama et perturbent le système immunitaire.

 

L’hiver est la période où on va vers l’intérieur, la nature se repose. En suivant cette tendance naturelle nous donnons de même au corps et à l’esprit plus de repos. Il faut faire particulièrement attention à la routine quotidienne. Des phases de repos et un bon sommeil calment le vata actif. Un bon début de journée commence avec un massage à l’huile, qui ouvre les fins canaux du corps, active la digestion, élimine les toxines et pacifie les dosha. Durant la période vata on peut ensuite s’accorder un bain chaud car la chaleur fait du bien à l’âme et au corps (si on a un refroidissement ou ses périodes on renonce pour quelques jours au massage à l’huile).

 

Régulièrement, de doux sports d’endurance, du yoga et des sorties à l’air frais contribuent également à renforcer le système immunitaire. Si la gorge commence à gratter ou si on a de la toux on peut se préparer un thermos de tisane Douce Haleine avec 2 cs de sirop Prana. A boire par gorgée tout au long de la journée.

 

Des musiques douces et des essences comme le bois de santal, la cannelle, la lavande, le jasmin et l’encens calment le système nerveux, favorisent l’endormissement et équilibrent vata. Durant la saison sombre repoussons nos humeurs troubles en nous laissant charmer par les fêtes, les lueurs de chandelles, la chaleur bienfaisante, la joie d’être en compagnie de notre famille et de nos amis.